502 – La petite rivière

En 1993 j’ai écrit cette « chanson de la petite rivière », à la suite de quoi j’avais financé (je le pouvais à l’époque) sa remise à niveau sur une dizaine de kilomètres, par le biais d’une association supervisée par l’ONF et la LPO, j’y suis retourné il y a quelques jours, malheureusement aujourd’hui c’est redevenu comme avant, et c’est encore pire, car il n’y a plus d’eau…
Chanson de la petite rivière
Une rivière coule en bas dans la vallée
Comme une petite rivière qui se laisserait aller,
Peu à peu envasée, assagie, asphyxiée, ralentie,
Les embâcles ont cassé le courant et le sable s’est déposé insensiblement,
Les mousses ont envahi les pierres, petit à petit la rivière
s’est couchée dans son lit.
Une rivière coule en bas dans la vallée,
Comme une petite rivière qui se laisserait aller,
À l’abandon au gré de la nonchalance des saisons polluées par négligence,
Sur cette terre cultivée en cadence ou industrialisée sans prudence,
Les poissons s’en vont quand ça sent le poison sous les draps de la pluie,
La rivière s’est couchée dans son lit.
Une rivière coule en bas dans la vallée
Comme une petite rivière qui se laisserait aller,
Peu à peu l’eau se brouille avec l’homme quand l’homme la souille comme
Ces ferrailles qui rouillent, ces déchets, ces gravats, ces arbres morts et ces branches en tas,
Ou ces vieux ressorts de matelas qui salissent le lit de cette rivière-là.
Une rivière coule en bas dans la vallée,
Comme une petite rivière qui se laisserait aller,
Y a plus de haies, les berges s’éboulent, mais c’est le monde entier qui s’écroule,
Quand la faune et la flore disparaissent du décor comme ici mais tout n’est pas fini,
Peut-être qu’il faut prendre parti pour que la Poésie réveille
Une rivière qui se couche dans son lit.
CharlElie
©Flying Boat
Septembre 1993

535 – Il y a trente-six conflits armés sur la terre en ce moment

J’ai connu la guerre dite « froide », celle qui opposait deux idéologies contraires : d’un côté le bloc communiste à l’Est, de l’autre l’empire capitaliste à l’Ouest. J’ai connu la « guerre économique », celle des seigneurs de l’industrie se livrant des combats sans merci en utilisant toutes les armes financières pour conquérir des...

534 – Exposition à Lunel

Mercredi 23 Février Comme si certaines régions me faisaient plus confiance que d’autres, peut-être, je ne sais pas disons surtout depuis que Stéphane Jurand est venu me visiter à la REGallery dans mes années New-Yorkaises, j’ai donc exposé depuis plusieurs fois dans le Sud-Ouest : à Sète au Musée Paul Valéry, en 2019 à l’Arbre...

533 – Visite virtuelle de la grotte de Lascaux

Si depuis la nuit des temps l’homme rêve d’un toit pour le protéger, si chacun/chacune rêve de devenir propriétaire de l’endroit qu’il habite, pour autant « la cité de l’architecture » ne peut pas se vanter d’être le plus visité des Musées de Paris. Combien de fois suis-je passé devant sans même savoir qu’il existait…...

532 – « NOS vieux »

Au fond le scandale des exactions commises par certains au détriment de leurs pensionnaires sous l’enseigne ORPÉA, ne choque que ceux qui veulent bien être choqués. Comme un coup de pied dans la fourmilière. Et on apprend ensuite que les pratiques du groupe Korian ne semblent guère plus « civiles ». Et je me souviens d’un dîner,...