501 – Michèle Mariaud

Michèle Mariaud – Gagné fut la première qui me fit confiance quand je suis arrivé à Manhattan en 2004. Elle avait une galerie dans le bas de la ville sur Lafayette Street. Elle et Albert présentèrent souvent mon travail. Je les aimais bien. Michelle était une pianiste / mélomane originaire du Canada, elle avait ensuite travaillé dans le marketing et le développement de grandes marques. Puis s’était reconvertie avec succès dans le marché de l’Art. Elle était devenue une figure des Affortable Art Fairs
Jusqu’au bout elle est restée cette femme de caractère courageuse qui ne mâchait pas ses mots pour dire parfois de façon directe et sans forfanteries inutiles, ce qu’elle pensait des gens et du monde.
Nous avons eu de très bonnes relations jusqu’au bout de notre amitié qui s’est éteinte en paix avec elle dans leur maison de Newport/long Island avant hier des suites d’une longue maladie.

535 – Il y a trente-six conflits armés sur la terre en ce moment

J’ai connu la guerre dite « froide », celle qui opposait deux idéologies contraires : d’un côté le bloc communiste à l’Est, de l’autre l’empire capitaliste à l’Ouest. J’ai connu la « guerre économique », celle des seigneurs de l’industrie se livrant des combats sans merci en utilisant toutes les armes financières pour conquérir des...

534 – Exposition à Lunel

Mercredi 23 Février Comme si certaines régions me faisaient plus confiance que d’autres, peut-être, je ne sais pas disons surtout depuis que Stéphane Jurand est venu me visiter à la REGallery dans mes années New-Yorkaises, j’ai donc exposé depuis plusieurs fois dans le Sud-Ouest : à Sète au Musée Paul Valéry, en 2019 à l’Arbre...

533 – Visite virtuelle de la grotte de Lascaux

Si depuis la nuit des temps l’homme rêve d’un toit pour le protéger, si chacun/chacune rêve de devenir propriétaire de l’endroit qu’il habite, pour autant « la cité de l’architecture » ne peut pas se vanter d’être le plus visité des Musées de Paris. Combien de fois suis-je passé devant sans même savoir qu’il existait…...

532 – « NOS vieux »

Au fond le scandale des exactions commises par certains au détriment de leurs pensionnaires sous l’enseigne ORPÉA, ne choque que ceux qui veulent bien être choqués. Comme un coup de pied dans la fourmilière. Et on apprend ensuite que les pratiques du groupe Korian ne semblent guère plus « civiles ». Et je me souviens d’un dîner,...