Menu

Confesse Book

440 – Diabolo menthe ou diabolo fraise ?

“Diábolos” en grec, Diabolos le bolosse, le Diable est un nom propre autant qu’un nom général qui personnifie l’Esprit du Mal. Le Malin.
Dia-bolos signifie « celui qui divise » /« qui désunit », (d’autres lui accordent aussi le sens de « trompeur », mais on va pas chipoter.)
Le Diable est aussi nommé Lucifer (lux :lumière et ferre :porter), peut-être parce que la planète Vénus est encore visible avant l’aurore ? Cet « Astre du Matin », n’aurait rien de terrifiant si ce Phosphoros « porteur de lumière n’était pas devenu à la suite de diverses traductions médiévales tardives et tirées par les cheveux, « l’Ange Déchu », celui qui a osé se comparer à Dieu, osé se rebeller, s’opposer à D.
– Eh, oh, comment osez-vous? dit le Vieux, le Patron, avant de les déchoir du titre. Anges déchus donc, le gang se regroupe autour de Lucifer, leur chef assimilé à Satan.
Satan signifie en hébreu « l’Ennemi ». Il incarne le Mal et la Tentation. Le Coran l’appelle Iblis (“le désespéré”), Satan est une créature céleste, à l’origine considérée comme l’« Adversaire ». Il devient ensuite le Diable, prince des démons, prince des ténèbres.
Initialement créés par D., les anges qui vont déchoir, n’étaient donc pas de mauvais bougres au départ, mais défiant l’autorité du Maître dont, par orgueil ou par une incroyable prétention, ils se voulaient les égaux, ils sont devenus ainsi les ennemis de la pureté. Les anges déchus diffusent les idées de leur boss le Diable, en s’approchant des hommes et des femmes, les soumettant à la tentation des vilains plaisirs.
Le Diable a rejeté le Bien, il est à l’origine du Mal, un Killer sans foi ni loi.
Comme Belzebuth, Méphisto ou Méphistophélès (« exhalation pestilentielle ») font partie des sept démons de l’Enfer. Méphistophélès « le puant » est un serviteur du Diable. Il vient visiter les vivants pour les tenter, – voir la célèbre légende du docteur Faust ou celle du bluesman Robert Johnson dont Méphisto propose d’acheter l’âme en échange de l’Immortalité.-
Selon de nombreuses religions, l’Enfer est un état de souffrance extrême, celle de l’esprit après sa séparation du corps. Ses caractéristiques varient d’une religion à l’autre. Selon le bouddhisme, l’Enfer est un état d’esprit de l’individu en proie aux désirs et passions. Pour d’autres religions, de façon plus pragmatique, les Enfers servent de menace virtuelle, elle permet de maintenir les vivants dans un certain “ordre moral”. Ainsi les « mauvais » morts iront se faire cramer la couenne dans des marmites bouillonnantes, tandis que les « bons » morts iront en vacances se faire bronzer au paradis.
Après la condamnation par le tribunal du Jugement Dernier, les Enfers seront le châtiment post-mortem qui sanctionnera les crimes (autrement nommés « péchés ») commis durant le passage à la vie terrestre. Les “moyens méchants” n’écopent que d’un passage au Purgatoire en guise de rattrapage, tandis que les durs à cuire iront se faire voir en Enfer.
Dans le manichéisme, le Mal est à égalité avec le principe du Bien. L’un et l’autre correspondant à Dieu.
C’est le monothéisme qui fait apparaître l’idée d’une entité seule et unique représentant la personnification/incarnation du MAL.
Le Diable combine à la fois les fonctions de Maître de l’Underworld/inframonde, et celui de « Joker », responsable des pires aspects de l’humanité jusqu’à la destruction du cosmos.
Dans la tradition judéo-chrétienne « optimiste », le « Mal » et le « Bien » ne sont pas égaux. Le Bien « devrait » triompher du Mal, car le Diable n’est pas dans la Vérité. Vu que le Diable se fout bien de la Vérité, il n’y a pas de Vérité en lui, le Diable est DANS le Mensonge.
Le Diable est Menteur, «Père du Mensonge», un «menteur de métier» en quelque sorte.
Mais attention, le danger est partout! S’il est parfois présenté sous une apparence affreuse, le Diable peut tout aussi bien faire se la jouer beau ou belle, faire des sourires aux caméras pour mieux tromper son monde, porter un masque ou pourquoi pas se décolorer la mèche blonde et menacer des pires représailles ceux qui ne voteraient pas pour lui…
Diabolo menthe ou diabolo fraise?
CharlElie COUTURE
3 nov 2020