Menu

Confesse Book

402 – LOIRE VALLEY LODGES

Donc je me suis pris par le col, et j’ai affronté les cerbères de la milice SNCF gilet pare-balle sur le ventre bombe au poivre et taser, errant en groupe dans les vestibules et presque prêts à tous les porte-voix pour postillonner leurs mesures barrières dont tout le monde sait aujourd’hui qu’elles ne servent plus à rien. Ainsi le masque sur le pif, alors que la France entière n’a qu’une envie c’est penser à autre chose que de pleurer sur son sort, j’ai embarqué avec mon matériel pour débarquer dans le décor de Saint-Pierre-des-corps tel un médecin avec sa sacoche allant opérer en pleine forêt. Je ne savais pas vraiment que j’allais faire, mais c’est ça le principe du jeu de la création: accepter l’idée de se surprendre soi-même tel un funambule sur un filin tendu. J’allais peindre, une fois n’est pas coutume, un mur dans la forêt. En fait non pas dans la forêt, mais dans une cabane, construite au cœur battant de la forêt de Touraine.
Ce Lodge n°14 qui m’était “réservé” fait partie d’un ensemble de 18 constructions en bois dites “écologique” construite autour d’une ancienne maison de chasse. Chacun a été offert au savoir faire d’un artiste, ce qui donne un caractère unique à chaque endroit. Tous espacés les uns des autres et pourtant assez proches pour qu’on se sente en sécurité.
Quand on cherche un weekend “original” pour s’échapper loin des gaz d’échappement, si l’on veut aller se reposer, se ressourcer en dehors du stress à deux heures de Paris cet endroit pourrait ressembler à l’idéal.
Bon c’est vrai que les prix affichés ne sont pas donné-donné , mais il ne s’agit pas non plus d’un parc d’attraction grand public aux ambitions populaires, (et de plus les contraintes administratives étant trop strictes voire intransigeantes, ce lieu n’est pas non plus une résidence pour les familles). Mais imaginons quelques heures en amoureux désireux d’écouter le silence et/ou le bruissement des feuilles, à la fraîche en été sous les feuilles avec tout le confort (et même un jacuzi) , mettons que tu veuilles écouter le chant des oiseaux, les branches qui craquent et les bruits-qui-font-peur, ceux des animaux ou de la nature, tous ces sons qu’on ne comprend pas et qui vous incitent à vous serrer l’un contre l’autre, alors là., t’es au poil, et même à poil si tu veux. Si tu rêves de te faire un break façon zen attitude hifi détox ni télé, alors du haut de ton balcon tu verras peut-être une biche ou des sangliers, un lapin ou un faisan passer, qui ont échappé aux chasseurs…
Et si tu choisis la Lodge 14 alors tu verras le mur que je suis venu peindre. J’ai hésité, soit je la jouais redondant “nature sur nature”, soit poét)que en relation avec ce que je fais actuellement sur Rimbaud, et puis ce qui m’est venu presque “naturellement c’est une perspective urbaine qui fait opposition à la belle nature qui entoure l’endroit… De même la Nature se plaît à elle-même de même la ville est aussi remplie d’intentions… comme je le dis, chaque lodge est unique et chacun peut choisir celui qui convient à nourrir son fantasme.

Je vous donne les infos au cas où ça vous branche… d’arbres.

LOIRE VALLEY LODGES
La Duporterie
37 320 ESVRES
+33(0)6 79 87 64 56
www.loirevalleylodges.com