Menu

Confesse Book

310 – Halte aux casseurs

En effet halte aux casseurs !!!On parle bien des mêmes, ceux qui se sont glissé(e)s subrepticement dans les sièges du Pouvoir pour fracasser le pays et dilapider les biens de la Nation à 6 heures du mat’, ça ressemble à un cambriolage. Abus de pouvoir du président de l’Assemblée aux ordres. Ces votes de nuit sont abjectes, ils devraient être interdits!! Aussi invraissemblables que des aveux extorqués par épuisement. Pure escroquerie! Pour qu’une décision Nationale soit prise, n’y a-t il pas un quota de présence minimum?
Comme son copain Trump qui joue (mal) au golf pendant les enterrements, “Monsieur” se détend en glissant (mal) sur des skis pendant les manifestations contre le réchauffement climatique. Peut-être veut-il se persuader que toutes ces protestations de la jeunesse ne sont que “faridondaines et viles billevesées”. Alors quand il se doit d’écourter son W.E. parce que les Champs Elysées sont en feu, il est très énervé et mélange la chèvre et le chou en tenant des propos aléatoires faussement complice d’un peuple dont en fait il n’a que faire, lui dont 27 des sbires soumis votent les décisions à l’Assemblée en catimini, pendant que tout le monde dort!
Alors quand on voit ces comportements de nantis, comment rester candide au point de s’étonner que d’autres courageux tenaces descendent inlassablement dans la rue tous les samedi? Semaine après semaine.
On sait que les flics ont des consignes de dureté, eux qui sont encouragés par leurs supérieurs à opposer une répression violente sans complexe face aux manifestants “ennemis” de la démocratie…, Non mais de qui se moque-t on quand dans le même temps face aux médias, les mêmes pantins hypocrites font des sourires en communicant sur le “dialogue”… Et puis ils chaussent les skis ou tapent sur le cul des vaches au salon de l’agriculture ou promettent des “réflexions pour compenser la pensée afin de combler les manques” et tout un arsenal d’arguments bidons, baratin et fausses promesses au Salon du Livre …
Uuuuh y a quelque chose qui ne fonctionne pas!
Dans cette affaire, on a l’impression que c’est “prends l’oseille et tire toi!”
Certains se gavent grave pendant que d’autres tirent la langue…