Menu

Poésie

15 – L’an (un peu speed)

To be l’an
Or not to be (rapide) ?
Faire un bilan sapide
De l’an qui s’évanouit.
Parfois on a pleuré ou on a fait la fête,
Et les uns réparés et d’autres se sont cassés,
Disette ou pas, deux mille dix sept,
Est maintenant au passé…
Un peu partout des élections,
De-quoi-je-me Mélenchon ?
Pas se fier à Fillon,
Le Pen à la peine, courage fuyons!
La France des fistons moins patriarche,
S’est mise En Marche
Derrière les mouvements d’intentions
Du candidat Macron.
Tandis que la Terre entière,
S’est mise en colère,
Le Texas inondé, le ciel qui se vide,
Et puis les ouragans sur la mer Caraïbe.
Les lacs s’assèchent sans cesse,
Et les déserts progressent,
Le sol tremble, se réveillent les volcans,
Morts soudaines et famines au Soudan.
Attentats en Égypte, en Syrie, en Turquie,
En Espagne, au Pakistan,
En Somalie, au Mali,
En Grande Bretagne ou en Afghanistan.
Fusillades à Bagdad, dans les églises ou les palaces,
Hécatombe en plein concert à Las Vegas,
Ça s’embrase à grands feux en Californie,
Comme un peu partout aux Etats-Unis…
Harvey Weinstein côté faits-divers pervers,
Et Balance-ton-porc pour jeter la pierre,
Publication des Paradise Papers,
Vu ce que je gagne, mêm’ pas peur.
Roger Moore est mort,
De même Jean Rochefort,
Et Tom Petty et Sam Sheppard
Tout comme Lili Bettencourt malgré ses milliards.
Toujours fraîche, sous sa mèche,
La claire Mireille Darc avait tiré des flèches,
Dans le cœur de plus d’un ponté,
Que le professeur Cabrol lui, s’efforçait de réparer.
Raymond Kopa direction là-haut
Claude Rich, Jean Marc Thibaut,
Victor Lanoux, Danièle Darrieux,
Simone Veil, à dieu.
Fin du show pour Fats Domino,
S’est tue aussi la voix d’Al Jarreau,
De même la belle Jeanne Moreau,
A refermé le scénario.
En Décembre, ce furent les funérailles de Jean d’O,
Et « que » Johnny est descendu de sa moto,
Pour se faire enterrer au paradis pardi
De Saint Barthélémy…
Dans les courants un peu speed,
De nos vies intrépides,
Voici plein d’allant
Le stimulant Nouvel l’An…
Faire des expos, voir mes poèmes édités
Faire des concerts encore, en réalité
J’ai toujours en moi ce plaisir gourmand,
Jamais guéri, toujours impatient.
La voile de mes envies poussée par le vent
Du changement, comme une fuite en avant,
J’ai hâte de voir la suite…
Alors vivement deux mille dix-huit !!

DEC 2017