Menu
visuel Victoria Spirit

les titres

Tracks

  1. Under Control (T. C. Brother)
    Under Control (T. C. Brother)

    Je bombardais machinalement des virus exotiques
    dans un jeu électronique, j’ leur balançais des pilules
    et tout’s sort’s de médicaments,
    un grand chauve en survêtement s’est approché de moi,
    il rotait comme un démon et faisait claquer ses doigts;
    il a dit: – bi... bi...bi... bientôt Noël n’est ce pas ?
    on devinait qu’il avait déjà fêté ça

    Take care, brother, see you soon on the moon,
    Don’t worry tonight, everything is under control

    Il s’est appuyé sur le côté et la machine s’est détraquée,
    des microbes nucléaires arrivaient de tous les côtés,
    le pistolet laser s’est enrayé,
    le gars rigolait en tremblant et ça sentait la bière,
    il savait plus comment arriver anywhere,
    i’ parlait de son accident qu’ avait bousillé sa vie et brisé sa carrière

    Take care, brother, see you soon on the moon,
    Don’t worry tonight, everything is under control

    Il a dit: t’imagine ton corps qui décolle,
    Eh tu t’imagines à 2 mètres du sol,
    Regard’ moi faire, il s’est jeté en l’air,
    ça a duré une demi seconde puis il est retombé par terre,
    il a voulu s’ rel’ver mais i’ s’est cogné à nouveau K.O!

    Take care, brother, see you soon on the moon,
    Don’t worry tonight, everything is under control

    Maint’nant il avait honte comme un boxeur vaincu,
    maux de tête et grimaces à cause du temps qui passe;
    maintenant il ne savait plus, i’ parlait d’un japonais qui l’entraînait (jadis):
    dans sa poche une arme mais les yeux plein de larmes,
    il est sorti à 4 pattes en appelant ses ancêtres,
    il a cassé une vitrine avant de disparaître,

    Take care, brother, see you soon on the moon,
    but don’t worry tonight everything is under control.(Bis)
  2. Tu bluffes
    Tu bluffes

    tu bluffes les voyageurs dans un autocar climatisé
    tu bluffes ton associé avec des bilans trafiqués
    Bluffer la vérité pour planquer ton impuissance
    tu dis pour une fois, fais moi confiance,
    mais tes yeux s’échappent et ta langue dérape
    Tu bluffes,
    tu dis que tu sais mais tu bluffes
    tu bluffes
    tu peux pas t’en passer tu bluffes
    J’essaie de te croire mais je n’y arrive pas
    tes arguments mégalomanes ressemblent à des chèques en bois
    parce que tu as la foi, tu peux bluffer l’existence
    t’es prêt à n’importe quoi pour tromper l’évidence
    comme un diable innocent,
    comme un serpent
    Tu bluffes,
    tu dis que tu sais mais tu bluffes
    tu bluffes
    tu peux pas t’en passer tu bluffes
    T’as bluffé les chefs de tribu avec des photos-montages
    tu t’enfonces dans l’ illusion comme dans un marécage
    dés pipés dans la poche, un missel à la main
    tu veux convertir les athées et les danseurs païens
    tu dis ça en rigolant tu ricanes comme un débutant
    Tu bluffes,
    tu dis que tu sais mais tu bluffes
    tu bluffes
    tu peux pas t’en passer tu bluffes
    Comme un programmateur alcoolique avant l’ décompte atomique
    tu bluffes comme un esclave et tes amis le savent
    on se moque de toi quand t’as le dos tourné
    tous les mannequins rigolent en faisant des pieds de nez
    Tu bluffes,
    tu dis que tu sais mais tu bluffes
    tu bluffes
    tu peux pas t’en passer tu bluffes
    Tu bluffes,
    tu dis que tu sais mais tu bluffes
    tu bluffes
    tu peux pas t’en passer tu bluffes.
  3. Evolution, Révolution
    Evolution, Révolution

    Tous ceux qui tournent des films dans leurs garages,
    ceux qui décollent en faisant des collages,
    dans les pagodes magistrales
    ou dans les laboratoires en cristal,
    Chacun rêve d’évolution
    révolution,
    revolution évolution
    évolution dans l’R
    comme une révolution
    Sur un satellite en fusion,
    sur une planète sous tension
    tous les chiens en cage, ou les dauphins new age
    un supporter aphone ou les poulets aux hormones
    Chacun rêve d’ évolution
    Révolution,
    révolution évolution
    évolution dans l’air
    comme une révolution
    Dans les ghettos blasters et les walkman volés
    ceux qui lancent des appels au secours en accéléré
    dans les cités immigrées et les banlieues improvisées
    tous les rois mages en cavale
    s’ inventent une étoile
    Chacun rêve d’ évolution
    révolution,
    revolution ˜ evolution
    évolution dans l’R
    comme une R-évolution
    Bien sûr nous prendrons la fusée,
    un jour, elle se posera entre nos doigts
    comme un arc en ciel
    un fruit perpétuel
    Chacun rêve d’évolution
    révolution,
    revolution ˜ evolution
    évolution dans l’air
    comme une révolution.
  4. Tout est à vendre
    Tout est à vendre

    Des photocopies d’ la Joconde ou le sourcil de James Bond
    Tous les vices et versa, toutes les vertus de la coca
    Un terrain d’golf a Kuweit City ou un procès en Roumanie
    Le fantôme d’Elvis ou une prestation d’service
    Tout, tout, tout, tout, tout, tout
    Tout est à vendre
    Le plan d’un trésor caché dans une gorge profonde
    Ou tous les champs de blé, d’ l’autre côté du monde
    Ou les tempêtes de sable
    Ou même ton ‚me au diable
    Tout, tout, tout, tout, tout, tout
    Tout est à vendre
    l’asile politique pour un danseur de génie
    Ou les confessions repenties d’un espion ennemi
    La mort d’un parjure
    Ou des vaccins au carbure
    Tout, tout, tout, tout, tout, tout
    Tout est à vendre
    L’instinct d’un précurseur ou l’argument d’un bateleur
    Le besoin d’oxygène ou les mémoires d’une madeleine
    Des amours en papier
    Ou sa virginité
    Des mémoires schizophrènes ou les magouilles de James bond
    Ou les habits du Christ ou les tapis d’orient
    Ou les fantômes de l’Opéra ou les derniers incas
    Ton ‚me au diable ou ta virginité
    Tout, tout, tout, tout, tout, tout
    Tout est à vendre
  5. Media Panic
    Media Panic

    Good morning, what’s happening

    Médius, média, médium, les médias vénèrent le dieu de la moyenne,
    les médias sont des moyens, des moyens de communication, qui transmettent les informations à priori sans sélection

    quand les médias paniquent,tout l’ monde panique
    média panic
    quand les médias paniquent,tout l’ monde panique
    média panic What about you

    Flagorneur hypocrite lubrifiant ou astringent, sincérité manipulé comme une chaise basculé
    les médias flirtent avec le pouvoir, statistiques et sondages, discours contradictoires
    les médias se voudraient devenir des médiums et prévoir les scoops comme des spirites
    black spirit, white spirit, nos idées sont dissoutes et chacun se perd dans toute cette confusion,

    Quand les médias paniquent,tout l’ monde panique
    média panic What about you
    quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic

    I wish I could sing like that...
    Here is the news
    menaces internationales ou logique de guerre, gros titre en première page ou édito amer,
    on nous dit qu’c'est pas la peine, pas la peine de résister, qu’ tous les arguments sont là pour prouver qu’on n’y peut rien

    Quand les médias paniquent,tout l’ monde panique
    média panic What about you

    Et quand la paranoïa paralyse les regards, alors les visages se figent et les portes se ferment;
    chacun se craint ou bien chacun s’ignore, mais chacun s’endort dans son petit confort

    Quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic What ’s happening

    chacun vient à se taire dans son terrier protégé, chacun sombre dans la mer du silence,
    chacun se terre dans son terrier décoré, mais quand le dialogue cesse alors la peur s’installe

    Quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic What about you
    quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic Here is the news
    quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic What about you
    quand les médias paniquent, tout l’ monde panique
    média panic here is the news
    what about you, what about you, good morning,
    what about you, good morning,
    what about you, here is the news,
    what about you, good morning,
    what about you, good night.
  6. Parallèles
    Parallèles

    Je ne veux pas savoir ce que tu penses de moi,
    Mais je veux te dire pourquoi

    [REFRAIN] Milliers de croisés parallèles,
    On se veut parallèles,
    Parallèles,
    Nous sommes parallèles.

    Quand on voit l’arrivisme sans pudeur et l’obsession de l’ego,
    De ces présentateurs idiots,
    Ces princes inaccessibles,
    Qui nous font des sourires comme on vise une cible,
    Et ces millions d’endormis devant des séries lessives,
    Qui gobent des pop corn en baisant des poupées lascives
    Et toute cette ménagerie en peluche,
    Pour zappeurs flapis comme des baudruches.

    REFRAIN

    Quand on voit ces héritiers cyniques,
    Ces rapaces méprisants asphyxiés en altitude,
    Et ces dirigeants plumés qui changeront jamais d’attitude.

    REFRAIN

    Quand on voit ces criminels racistes,
    Protégés par la police,
    Et la justice aux ordres comme les chiens de la milice,
    Fini les discussions infinies
    Et les dérivations en série

    REFRAIN

    Alternatives marginales,
    Mes pensées s’envolent en latitude équatoriale

    Milliers de croisés parallèles,
    On se veut parallèles
    Parallèles
    Nous sommes parallèles.
    (BIS)
  7. Angelina
    Angelina

    AngElina is known, don’t you know Angelina?
    well she’s known and I don’t know why
    but AngElina’s known and it’s a fact
    she’s known for nothing
    but she’s known
    and that’s all
    AngElina paid a lot for some posters
    showing her body laid on a pinkish mattress
    now she’s known for no reason she has no use
    she does n’t feel anything she’s mummified like as a nonsense produce
    AngElina is known
    and that’s all
    like a smiling tart, like a stuck up goose,
    like a provocative turkey before Thanks Givinê,
    she a sort of chicken who’d like to be eaten
    she’s some white meat cooked in a micro-wave oven
    Angelina is known
    and that’s all
    Over breastly pumped up her two siliconeeehe’s some white meat cooked in a micro-wave oven
    Angelina is known
    and that’snall
    Over breastly pumped up
    her two silicone watermelons
    float in the swiming pool like two buoys around a wreck
    Angelina is known
    and that’s all
    well Angelina is known
    and that’s all
    Angelina is known
    and that’s all.
  8. Mon amour interdit
    Mon amour interdit

    Quand tu restes immobile à regarder la mer
    le feu des derniers rayons de soleil enflamme tes cheveux.

    Oh mon amour,
    ne me demande pas qui je suis.

    Ne me demande pas pourquoi cette blessure à l’épaule ,
    Je veux te garder et toucher la fumée,
    Non, ne dis rien la nuit est calme,
    Juste les grands arbres qui balancent leurs palmes.
    Veille sur moi dans les brouillards,
    Veille sur moi comme un secret,
    L’ombre de la forêt se pose sur tes collants,
    Le désir que tu sais me fait jeter du poivre dans l’eau salée.

    Oh mon amour,
    Ne me demande pas qui je suis.

    Tous les enfants sont des marins, tous les marins ont peur du sable,
    Peut être que j’ai peur du marchand de sable,
    Quand la raison navigue,
    Sur les vagues de la fatigue,
    Mon navire chavire.

    Oh mon amour interdit,
    Ne me demande pas qui je suis,
    Mais surtout, n’oublie pas celui,
    Qui t’a donné cette nuit.

    Oh mon amour interdit,
    ne me demande pas qui je suis,
    mais surtout n’oublie pas celui,
    qui t’a donné cette nuit,
    oh mon amour interdit.
  9. Les enfants se battent
    Les enfants se battent

    Quand les parents au firmament
    font des siestes célestes
    quand les marchands du temple montent la garde sous la voûte
    les colombes infidèles replient leurs ailes à Beyrouth
    Les enfants se battent
    Les marins américains envahissent le désert
    comme des papillons de nuit aveuglés par la lumière
    le monde se déchire pour l’amour de la guerre
    et les derniers empires retournent à la poussière

    et les enfants se battent

    Dans une ville irlandaise un prédicateur pied-bot
    debout sur une chaise fait appel au chaos
    avec les yeux hagards tournés vers l’absolu
    le gars lance une boule qui explose dans la foule

    et les enfants se battent

    Diplomatie militaire économie politique
    inflation et misère ou propagande fatidique

    et les enfants se battent

    Font pas la différence, quand c’est vrai quand c’est faux
    et ça n’est pas un jeu
    ils se battent parce qu’il faut
    sauver sa peau
    sauve qui peut

    Le sang des innocents et la sueur des ouvriers
    dans ce monde irradié par les besoins d’argent
    missiles et sous-marins ou traités de paix atomiques
    les industries fabriquent toutes les guerres de demain

    et les enfants se battent,
    les enfants se battent.
  10. I am one (Crystal Song)
    I am one (Crystal Song)

    Some people broke my dreams and told me what to think
    but if I know my limits, I also know my power
    I’m sitting in the grass and I drink the dew
    resourcing, rebirthing, refiling my heart

    I am one,
    you are one
    too

    I pray for nothing in the pale morning light
    just trying to save my soul in a world of beauty
    like a feather on scales in a world of heavy duties,
    we’d like to change the fate like some fugitives

    I am one,
    you are one
    too

    They tried to split us but we ’re all together,
    they wanted to kill my gods and sell me some others
    they stole my legend, they raped my fairies,
    my idols are on the run

    I am, I am, I am,I am
    I am, I am, I am, I am

    So many dynamics mufled under a helmet of laws
    you should see the love arrows
    flying like witches
    over the suburbs and the streets of wishes

    I am one,
    you are one
    too

    I wanted to be like this or I did copy that
    but I feel much stronger now
    I’m a dust in the air maybe the wind blows my hair
    but the living flame is burning in me
    I am one,
    you are one
    too

    millions of ones, millions of twins,
    we are all united ,
    millions of ones, millions of twins,
    we are all united
    millions of ones, millions of twins,
    we are all united
    millions of ones, millions of twins,
  11. Red motel
    Red motel

    Un lézard sur la fenêtre et le ciel sans nuage
    On a bu trop de sérum maintenant je vois l’ image
    De ta chevelure bouclée comme des ressorts dorés
    Qui dégouline sur tes yeux d’aluminium

    In a red motel
    On the jailhouse road

    La raison consumée par la chaleur,
    J’ai brûlé mes livres de médecine des cœurs
    Anesthésie ratée dans mes bras ligotés
    Nous marchons tous les deux sur les boutons d’allumettes qui s’enflamment quand Tu souffres

    In a red motel
    On the jailhouse road
    In a red motel
    On the jailhouse road

    Allongée comme une vestale sur une méridienne
    Tu aiguises tes ongles en disant que tu es mienne
    Et puis tu griffes les lignes d’un globe en plastique
    Tu montres sur la carte un point tellurique

    In a red motel
    On the jailhouse road
    In a red motel
    On the jailhouse road
    In a red motel
    On the jailhouse road

    La bagnole réparée et cet appel téléphonique
    Il faut que tu repartes quelque part en Amérique
    Alors comme un souffle vicié, la mappemonde se dégonfle
    Dans la chambre à côté, on entend un gars qui ronfle

    In a red motel
    On the jailhouse road
    In a red motel
    On the jailhouse road.
  12. L’indifférence
    L’indifférence

    Assise sur le bord de sa baignoire en ivoire,
    Elle attendait le soir
    Dans son peignoir De star mise à part, abandonnée périmée
    Comme un objet sacré démodé.
    Elle écoutait la pluie tomber au fond du puits de sa mémoire,
    Elle jouait son dernier rôle celui de la statue qui s’affole;
    Les yeux un peu perdus,
    Sentiments confondus

    [REFRAIN] Hey Je suis venu prés de toi
    Me protéger tu vois
    Je n’ai pas peur de la fée qui danse autour de toi
    Celle qu’on appelle: Indifférence

    Elle a fermé les yeux
    Comme on fait un aveu silencieux,
    Poudrée comme une mèche
    Le cœur empoisonné par une flèche;
    Et puis la dynamite
    Pour battre le temps, pour aller plus vite.
    Les paupières collées,
    Et le cœur atrophié,
    Il n’y a plus rien à voir, quand les ténèbres
    Frôlent un peu trop la lumière;
    Tu voulais t’élever plus haut que tous les oiseaux

    REFRAIN

    Vice et vertu jetés sur le trottoir;
    Tu imagines les photographes qui ouvrent les tiroirs,
    Dernière intimité cambriolée
    Et des témoins laborieux font semblant de pleurer
    Dans ce pavillon clair-obscur, il n’y a que l’absence,
    L’absence obligatoire et des milliers de sourires,
    Des sourires encadrés comme des papillons épinglés sur les murs.

    REFRAIN

    Hey J’ai tant rêvé de ça, alors je suis venu, tu vois
    Je me retrouve là si près de toi
    Je voulais te dire tout le mal que peut faire, la fée qui danse autour de toi
    Celle qu’on appelle: Indifférence.
Acheter cet album en ligne
en bref

Intro

Label : EMI FRANCE
Formats : CD
Année : 1991
Nombre de titres : 12

ils ont participé

Crédits

Acoustic Guitar, Harmonica, Keyboards, Piano – CharlElie*
Artwork By, Photography – Boy Scout
Backing Vocals – Lisa Bade , Susie Ahren
Bass – Roger Mc Lachlan* (tracks: 1 To 3, 7 To 11)
Bass [Synthesizer] – Elton De Bebey (tracks: 5, 12)
Co-producer – C. Couture*, Enji Mingo
Design – Nuit De Chine
Drums – Darryn Farrugia
Engineer [Australia] – Melita Jagic
Engineer [Icp] – Djum Ramon*
Executive Producer – Annie Verdellet
Guitar – Enji Mingo (tracks: 1 To 7, 9 To 12)
Keyboards – Elton De Bebey
Saxophone – Junior Mc Gonnan*