Menu
visuel 109

CharlElie use avec conviction des ambiances acoustiques et fait la part belle aux guitares, sax , clarinettes et violons yiddish. Il a abandonné pour un temps ses pinceaux, ses crayons et son appareil photo pour se livrer à l'écriture de cet album aux contours blues-rock ("She's a Man", "Elle tient la carte", "Comme une pièce de puzzle"), jazzy ("On aurait pu s'aimer") et latinos ("Je m'attache à toi"). 109 s'apparente à un carnet de route ouvert sur le monde. Une belle invitation au voyage. --Valérie Dupouy

les titres

Tracks

  1. On aurait pu s’aimer si
    On aurait pu s’aimer si

    On aurait pu s’aimer
    On aurait pu s’aimer si

    Si cela si ceci
    Si t’étais née dans ma galaxie
    Si t’avais habité prés d’ici
    On aurait pu s’aimer

    Si on avait pris le même taxi
    A ton r’tour d’Abyssinie
    Si tu t’étais fringuée un tantinet plus sexy
    On aurait pu s’aimer (May be)

    Parler d’alcool ou d’Ecstasy
    Si on avait dit moins d’idioties,
    Si tu l’avais voulu un tantinet plus aussi
    On aurait pu s’aimer (May be)

    Do ré mi fa sol la si
    On s’est ignoré, on a fait comme si
    C’est ainsi que va la vie
    La vie en dent-de-scie

    Il aurait suffi de quelques hasards
    Quelques détails et autres péripéties
    Si quelques riens nous avaient réuni
    On aurait pu s’aimer May be, May be
    On aurait pu s’aimer

    Si Paris en bouteille et ma tante à roulettes,
    Si t’avais souri à mes jeux d’mots zarbis
    Couché, assis en attendant le Messie
    Ah ! si tu avais dit oui, cette fameuse nuit
    N’ai-je pas été assez précis
    Sous la neige en été sous le soleil ou la pluie

    Do ré mi fa sol la si
    on s’est ignoré on a fait comme si
    c’est ainsi que va la vie
    la vie en dent-de-scie

    Il aurait suffi de quelques hasards
    Quelques détails et autres péripéties
    Si quelques riens nous avaient réunis
    On aurait pu s’aimer (Bis)
  2. Je m’attache à toi
    Je m’attache à toi

    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi, on s’attache et puis les liens s’entre-mêlent,
    cordelette en cuir ou la bague au doigt, union libérée ou paxés de choix.
    Ligoté dans l’nœud d’un lasso ombilical, liaisons dangereuses autant que fatales,
    c’est la peur de s’perdre ou la jalousie, qui nous attache à corps et à cris.
    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi
    Je m’attache à toi (Bis)

    Refrain
    Au fond de la nuit, attaché à lui avec une ficelle, attaché à elle les prisonniers de l’amour chéri souffrent de cette passion qui les ensorcèle
    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi
    Je m’attache à toi (Bis)

    Attachement mystique, les menottes aux poings ou martyr bondage d’un Saint Sébastien
    c’est le sacrifice d’une mère pour son fils ou les bonnes intentions par trop protectrices

    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi
    Je m’attache à toi (Bis)
    On s’attache parfois à se faire du mal, Comme un animal blessé par sa laisse,
    J’ai besoin d’ ton corps faut pas qu’ tu me laisses, Besoin de ton r’gard, sinon je suis mort. . Refrain Y a des drôles de taches sur le dessus-de-lit J’ai peur que tu m’ lâches, quand je suis parti Tu joues à cache-cache avec mes envies Tâche de pas couper trop tôt l’ cordon qui nous lie.
    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi
    Je m’attache à toi (Bis)

    Au fond de la nuit attaché à lui avec une ficelle attaché à elle

    Je m’attache à toi, tu t’attaches à moi (Ter)

    Au fond de la nuit attaché à lui avec une ficelle attaché à elle
  3. She’s a man
    She’s a man

    She’s a man

    Wrapped up in some one else’s body
    she’s been thrown off the suspended bridge of life

    Thrown out, without a parachute,
    she can’t fly, like a bird in a cage,
    she’s a prisoner in the jail of her body

    She’s a man, she’s a man

    She refuses herself, deep in her veins,
    she’s choking in her skin, but who’s free

    She’s a man, she’s a man

    She can drive a truck, or carry heavy loads
    she cuts with a chainsaw and heals her injuries
    She can last long nights, looking for a girl
    smoking, sniffing and fighting to kill her demons

    She’s a man

    Fear and disgrace, she’s very depressed
    she mumbles in her pillow, don’t be too cynical,

    She’s a man

    She can do her uptight dance, like a flying witch
    the headphones on her shoulders, playing rocking romance

    And the choir of the good, all the good people,
    a world of good intentions,, everybody sings:
    Be yourself! be yourself, be yourself!_
    well she’d like to be herself
    but she doesn’t know who she is

    She’s a man, or he’s a woman
    anyway they’re someone,
    someone who loves women

    she’s a man
  4. Mardi matin à 9h20
    Mardi matin à 9h20

    Aujourd’hui c’est samedi, s’passe pas grand chose en ville
    les ieuxv’ sont dans les asiles, les familles font les courses comme des Playmobil
    assis sur un banc, on discute en déconnant,
    on s’fait des quizz ou les genres d’énigmes nases du père Fouras
    en matant comme des crocodiles, tous les gens qui défilent

    et y a cette fille qui avance, elle est belle comme une menace (trop classe),
    on s’raidit comme les bâtons d’ Miko, elle nous fait fondre comme la glace
    tous les gars ne pensent qu’à ça, ouais en fait ils pensent pas
    i’ voudraient juste qu’elle soit là, en mouvement dans leur lit
    la chahuter sur le matelas, danser avec elle toute la nuit

    mais un mardi, mardi matin
    dans la cuisine ou la salle de bains
    sera-t elle
    aussi belle
    un mardi, mardi matin
    vers 9 heures, 9 heures vingt

    Il est beau ce grand macho qui sourit sur la photo
    moins sexy que Zidane, moins mystèrieux qu’les vampires de Buffy, il est moins
    un Pokemon à la main, il a pas l’air malin avec sa ch’misette rose et
    son torse de body builder,
    y a trop d’ambiance autour de lui, et c’est pour ça qu’il est en sueur

    Toutes les filles pensent qu’à ça, en fait elles ne pensent pas
    elles voudraient juste qu’il soit là, qu’il les prenne dans ses bras
    rassurant et flatteur, les caressant, tout en douceur
    à croire qu’ il incarne à lui seul l’idéal du bonheur

    mais un mardi, mardi matin
    dans la cuisine ou la salle de bains
    sera-t il aussi beau
    devant un bol de cacao,
    mardi, mardi matin
    vers 9 heures, 9 heures vingt

    Facile d’être belle, habillée comme une
    facile d’être beau et de frimer d’vant un micro
    planquer ses tares sous du fond d’tein ou du fard
    facile de jouer les stars en costar

    mais un mardi, mardi matin ,
    dans la cuisine ou la salle de bains

    quand s’est finie la fête
    parfois on se regrette
    en tête à tête, on se trouve bête
    comme la Belle et la Bête

    un mardi matin
    vers 9 heures, 9 heures vingt
    quand on fait l’bilan,
    en regardant l’autre dans le blanc
    le blanc des yeux
    souvent on s’peur à soi-même
    jusqu’au samedi suivant
  5. Sang neuf (109)
    Sang neuf (109)

    On vit dans les calculs, on bascule
    pour la moindre virgule

    On s’empiffre de chiffres, à qui l’on fait dire
    tout ce qu’on veut

    On vit en transe, en permanence
    dans les décombres des nombres

    Et pourtant ce sont les sentiments
    qui font de nous des vivants

    109, on a besoin de 109

    fusions physiques ou mentales
    transfusions sentimentales

    109, on a besoin de 109)bis

    Se ressourcer, changer d’cellules
    se recharger, secouer ses cellules

    Croire en l’Eternité
    ou simplement se réjouir de l’été

    Croire en l’avenir
    et ne pas envisager que le pitre
    pour ne pas en finir
    et se dire que le meilleur est à venir

    109, on a besoin de 109

    fusions physiques ou mentales
    transfusions sentimentales

    109, nous avons besoin de 109
    fusions physiques ou mentales
    transfusions sentimentales

    (Hundred and nine
    doesn’t mean anthing in english)
  6. Elle se replie
    Elle se replie

    Le ménage, la cuisine,
    Faire l’amour par routine,
    Les heures trainent en longueur,
    Dans son cœur,
    L’angoisse dans son travail,
    Et sa vie ombilicale,
    Elle n’a plus d’opinion,
    Elle a perdu ses illusions,

    Elle se replie

    Elle ne se met plus en colère,
    Après tout peu importe,
    Elle préfère se taire,
    Elle se referme comme une porte,
    Elle se trouve un peu bête,
    Et si loin de ses rêves de fillette,
    Ses envies, s’emmêlent,
    Sa vie c’est du caramel

    Elle se replie

    Elle voulait se marier,
    Pour se sécuriser,
    Epouser son mai,
    Le changer en mari,
    Maintenant elle ne veut plus,
    Elle redoute l’inconnu,
    Elle se laisse aller sur les courants qui,
    L’entraînent vers la monotonie,

    Elle se replie

    Elle a honte de son corps.
    Elle voudrait fondre,
    Comme un glaçon dans l’eau de mer, se confondre,
    A l’eau salée,
    Comme un mammifère marin, amère,

    Elle se replie

    Elle le regarde, il s’en va
    S’entraîner, oui c’est ça.
    Il ne battra pas de record,
    Il fait juste un peu de sport,
    Il dit que c’est pour garder la forme,
    Mais c’est le fond qui la déforme,
    Les lauriers sont fanés, son âme est fendue
    Elle ne l’aime plus

    Elle se replie
  7. give me a call on 69
    give me a call on 69

    Private rooms on every floor they’ve got what I’m looking for here

    there’s a store,
    down the corridor
    I see the green light by the window-pane
    hold me tight, baby summer’s low-down

    After hours or anytime, give me a call on 69
    I’ll be there in a while
    give me a call on 69
    I lock the door, praying for more
    drowning on line, let’s give us some time
    once again before the fall,
    I ear the sounds through the walls

    After hours or anytime, give me a call on 69
    I’ll be there in a while
    give me a call on 69

    Insects all around
    Baby please shut the buzzing light
    TV talking rap
    grand-dad’s having a nap
    Happy hours from five to seven
    sad hours from hell to heaven

    Living on the edge, don’t give a dam
    Ghost don’t bites in the heat of the night
    Fix me up, and let’s play
    open your mind and relax
    “enjoy your stay”,
    take it easy, just fine

    After hours or anytime, give me a call on 69
    I’ll be there in a while
    give me a call on 69
  8. Chambre 229
    Chambre 229

    Chambre 229 à l’hôtel des Mascareignes
    Chambre 229, juste toi et moi
    Il en faut des efforts pour en arriver là

    A l’ouest de l’île, prés de la plage de Boucan Canot
    la barrière de corail fait reculer les requins
    vers les dangereux
    fonds sous-marins

    A travers la fenêtre coulissante, on entend une musique d’ambiance
    que n’écoutent pas les stewards habitués qui bronzent à plat
    en se regardant bronzer, à côté de jeunes hôtesses fines
    en escale au bord de la plus belle des piscines

    refrain

    Combien d’efforts faut-il faire,
    pour avoir le droit de rien faire
    (rien faire), si ce n’est faire l’amour l’après midi,
    et le refaire encore, oui

    C’est la nuit maintenant, au loin on entend
    un aboiement de chien errant,
    et la course-poursuite d’une moto-fusée
    qui file à fond sur la nationale 2,
    et puis les ambulances,
    oui, les ambulances

    ici, c’est plus tranquille même si l’gardien d’ nuit houspille
    un zoreille saoul affalé sur la barrière
    qui cuve tout le rhum-arrangé
    qu’une jolie créole a versé dans son verre.

    refrain

    Egaré entre ciel et terre, en mangeant un fruit de la passion
    je veux croire aux illusions sur l’île de la Réunion.

    Chambre 229, juste toi et moi
    Chambre 229
  9. Elle tient la carte, elle me guide
    Elle tient la carte, elle me guide

    Elle tient la carte, elle qui me guide
    quand je me perds dans les courants rapides
    quand je m’écarte sur mon astéroïde
    à travers les météores, avec elle je m’en sors

    Elle tient la carte, elle qui me guide
    quand je me perds dans les courants rapides
    quand ma fusée a soif, quand le speed nous décoiffe
    elle m’indique une route quand je doute

    Elle tient la carte, elle qui me guide
    quand je me perds dans les courants rapides
    Quand je suis dans la lune, quand j’oublie de vivre
    quand je n’ai plus une idée du chemi n à suivre

    Décollage imminent sur ma rampe de lancement
    la musique sous mon casque, je volerai aux instruments
    un sourire sous le masque, on traverse le firmament
    elle connaît Jupiter et puis la voie Lactée,

    elle a ses repères
    face à l’ Eternité

    Elle tient la carte, elle qui me guide
    quand je me perds dans les courants rapides
    quand je m’écarte sur mon astéroïde
    à travers les météores, avec elle je m’en sors
  10. Comme une pièce du puzzle
    Comme une pièce du puzzle

    Refrain

    Comme une pièce du puzzle
    une pièce du Grand puzzle
    parfois je me sens tout seul

    Comme une pièce du puzzle

    Scié, découpé isolé, séparé,

    Dans c’t appartement comme dans une boîte,
    je r’garde le mur et je prie les pierres
    et je m’ demande qui peut m’ retrouver là?

    Halelouia!

    Comme une pièce du puzzle
    une pièce du Grand puzzle
    parfois je me sens tout seul

    Je rêve d’un assemblage
    qui reconstituerait mon image
    une Alliance avec le reste du monde
    une Alliance avec l’Infini

    Qui peut me retrouver là ?

    Comme une pièce du puzzle
    une pièce du Grand puzzle
    Parfois je me sens tout seul

    Comme une pièce du puzzle une pièce du Grand puzzle
  11. La violence
    La violence

    La violence

    La violence, j’comprends pas la violence)bis

    Violence raciste ou violence économique,
    violence religieuse ou violence politique
    violence commerciale ou violence conjugale
    pourquoi faut-il se faire autant de mal ?

    La violence, j’comprends pas la violence)bis

    Injures entre 4 murs, bombes lacrymo dans l’métro,
    pitbulls rendus fous, la violence partout
    agressions d’filles seules, un coup d’cutter dans la gueule
    pistolets à grenailles, un vieux poussé sur les rails

    La violence, j’comprends pas la violence)bis

    violence gratuite, nuit et jour à toute heure
    violence crise de nerf, de ceux qui désespèrent
    jamais personne veut s’ laisser faire

    Je croyais qu’on pouvait s’expliquer, admettre les différences
    je voulais croire au pouvoir des mots et à l’intelligence
    mais y a trop d’ arrogance,
    trop d’envies en urgence
    trop de profits à outrance,
    trop de conflits en instance

    La violence, j’comprends pas la violence)bis
    quand chacun justifie sa barbarie les rêves de tolérance sont traités d’ utopie

    Violences à l’école ou violence en bagnole
    violence de misère ou violence militaire
    on parle plus, ça prend trop d’temps
    et quand on suggère le partage on passe pour un con d’un autre âge

    Chercher à plaire avec la cruauté spectaculaire
    magnifier la douleur pour vendre quelques exemplaires
    le gore s’est banalisé à travers la télé, les journaux
    toujours plus hard en photo pour exciter la parano

    La violence, j’comprends pas la violence)bis
    quand chacun justifie sa barbarie les rêves de tolérance sont traités d’ utopie

    et la gentillesse est considérée comme de la faiblesse.
  12. Parle(z) moi d’amour
    Parle(z) moi d’amour

    Refrain

    C Bm Am
    Parle moi d’amour
    F F G
    redis moi des choses tendres
    D C Bm
    Ton beau discours
    Bm F G
    mon cœur n’est pas las de l’entendre
    C Bm Am
    pourvu que toujours
    F F
    tu répètes ces mots suprêmes
    G
    je t’aime

    G C
    Tu sais bien que dans le fond
    G C
    je n’en crois rien mais cependant
    E G
    je veux encore
    C E G
    écouter ces mots que j’adore

    E Dm
    Ta voix d’un ton caressant
    E Dm
    qui les murmure en fredonnant
    D
    me berce de sa belle histoire
    D G
    et malgré moi je veux encore y croire

    Refrain

    Il est doux mon trésor
    d’être fou la vie est parfois
    trop amère
    si l’on ne croit pas aux chimères

    le chagrin est vite apaisé
    et se console d’un baiser
    du cœur on guérit la blessure
    par un serment qui le rassure.

    Refrain
Acheter cet album en ligne
en bref

Intro

Label : V2 RECORDS
Formats : CD
Année : 2001
Nombre de titres : 12